Politique : Remaniement surprise

Caroline Cochrane. (Archives L'Aquilon)

Caroline Cochrane. (Archives L'Aquilon)

Dix-huit mois avant les prochaines élections, le gouvernement des TNO apporte un changement majeur à son Cabinet en intervertissant Alfred Moses et Caroline Cochrane.


La députée de Range Lake hérite donc du ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation (MECF) tandis que M. Moses se voit attribuer les Affaires municipales et communautaires et la Société d’habitation des Territoires du Nord-Ouest. Le député d’Inuvik Boot Lake devient également ministre responsable de l’itinérance et ministre responsable de la Commission de la sécurité au travail et de l’indemnisation des travailleurs des TNO et du Nunavut.
Un changement inattendu, convient le député RJ Simpson, qui l’a appris dans les journaux.

« Je crois que Caroline Cochrane et Alfred Moses vont tous les deux bien faire dans leurs nouveaux rôles, avance-t-il. Le travail de M. Moses à l’éducation était beaucoup questionné à l’Assemblée législative, mais c’est le portefeuille le plus difficile. Il a déjà été aux Affaires municipales, il va bien faire. » M. Simpson croit également que la participation de M. Moses à différents comités gouvernementaux, dont celui des opérations gouvernementales, l’ont en partie préparé à ses nouvelles tâches, en particulier le dossier de l’habitation.


Même assurance de M. Simpson quant aux capacités de Caroline Cochrane. « Sa grande force est d’écouter le public, affirme-t-il. » Il s’attend à ce qu’elle soit particulièrement active dans le programme d’aide au revenu, qui fait partie des attributions du MECF, et qui est un domaine où elle a déjà oeuvré.


Le changement de ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation pourrait-il bénéficier au Collège Aurora, dont le financement a été remis en question? Mme Cochrane attendra le rapport sur la révision fondamentale, suppute le député de Hay River Nord. Et même alors, il ne restera plus qu’un seul budget avant les élections. M. Simpson dit d’ailleurs ignorer pourquoi le Cabinet de M. McLeod est remanié si tard en fin de mandat.
À noter que Robert C. McLeod, ministre des Finances, de l’environnement et des Ressources naturelles, acquiert aussi le portefeuille de la Société d’énergie des Territoires du Nord-Ouest.

Ouverte à la collaboration
« La Fédération franco-ténoise a été ravie de travailler avec M. Moses, a fait savoir la présidente de l’organisme, Catherine Barlow, par voie de communiqué, et a apprécié son ouverture et son écoute à la communauté. Nous accueillons la nouvelle ministre et sommes ouvert à la collaboration. »


Mme Barlow souligne qu’il s’agit d’une année de renouvellement du plan stratégique actuel sur les communications et les services en français. «  Nous espérons que la conversation et la consultation qui ont commencé vont continuer. »

Le maire de Yellowknife Mark Heyck a remercié Caroline Cochrane pour son labeur et sa détermination aux Afffaires municipales et son engagement auprès des sans-abris. «Nous avons fait des progrès considérables dans ces dossiers durant son mandat, a-t-il fait savoir. Nous souhaitons la bienvenue au ministre Moses dans ses nouvelles attributions et nous avons hâte de le rencontrer pour discuter des besoins de Yellowknife dans ces domaines. »


Sur Twitter, la députée de Yellowknife Centre Julie Green a écrit qu’il s’agissait d’une grande nouvelle. « Caroline Cochrane a été une forte ministre de l’Habitation. Souhaitons qu’elle apporte la même capacité de penser en-dehors de la boîte à l’Éducation. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages