Soins de santé : Nouvel Hôpital territorial Stanton prévu pour 2019

Une terrasse extérieure vitrée sera accessible pour les patients en psychiatrie (Crédit photo : Sandra Inniss)

Une terrasse extérieure vitrée sera accessible pour les patients en psychiatrie (Crédit photo : Sandra Inniss)

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest prévoit la fin des travaux pour le nouvel Hôpital territorial Stanton en décembre 2018, et l’ouverture des portes aux patients en 2019. Les architectes ont intégré des éléments nordiques et autochtones au bâtiment.

À la cafétéria, une structure de fenêtres arrondie, qui rappelle la forme d’un tipi sur deux étages, fera à face à Frame Lake. Mme Sheryl Courtoreille, directrice adjointe des programmes cliniques pour l’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest, explique qu’il a été important d’intégrer des éléments nordiques et autochtones dans la conception.

Les architectes ont choisi le tipi comme élément significatif du Nord pour cet espace adjacent à la salle de traitement spirituel. À l’extérieur de la cafétéria, un jardin thérapeutique incluant des plantes médicinales sera accessible par fauteuil roulant. Un espace dédié aux cérémonies d’onction avec de la sauge (smudging) est aussi prévu à l’intérieur de l’hôpital et a été approuvé par le bureau du commissaire aux incendies.

Les coûts pour ce projet de modernisation de l’hôpital Stanton, par le biais d’un partenariat public-privé, s’élèvent à 350 millions de dollars. Le gouvernement territorial remboursera 18 millions de dollars par année sur 30 ans, indexé à l’inflation. Il s’agit du plus gros projet entrepris dans l’histoire du gouvernement territorial.

L’hôpital doublera en superficie, originalement 13 300 mètres carrés, le nouvel édifice sera de 27 500 mètres carrés et comprendra 103 lits pour patients hospitalisés, comparativement à 67 lits pour les soins courte durée de l’hôpital actuel. Les chambres seront privées et toutes auront des fenêtres.

L’ancien bâtiment sera toujours la propriété du gouvernement territorial, qui a l’intention de convertir les lieux en espaces locatifs pour des programmes et services qui correspondent à un esprit de campus de soins.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.