Les diplômés 2017 de l’école Boréale

Ksydalg Henri, Jake Danielsen, Georgia Dawson, Jonathan Frise, Kiera Boulanger-Rowe, Cordell Gagnier, Selena Carman, Graham St-John, Brittney Crossman sont les neuf élèves de l’école francophone de Hay River qui ont reçu leur diplôme d’étude secondaire, le 24 juin dernier.

Après leur convocation à l’école, les diplômés, leurs proches et amis ont célébré au complexe Chef Lamalice. Les jeunes ont ensuite préféré la plage du Grand lac des Esclaves à un bal de finissants.

Catherine Boulanger, mère d’une des finissantes, estime que c’est une page qui se tourne dans la vie de sa fille mais également dans la sienne. Kiera Boulanger-Rowe est la troisième fille de Catherine qui finit ses études à l’école Boréale. « Je vois ça comme mon étape de parent d’élève qui se finit. La classe de Kiera était plus grande que les autres années. Cela faisait plus de copains dans leur groupe que les deux premières. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.