Le moment de se montrer

Les territoires ont beaucoup à offrir, il faut venir pour en profiter.
Le festival estival de musique de Yellowknife attire des visiteurs et des artistes venant du reste du Canada.
Si le beau temps est de la partie, ils en repartent charmés, c'est certain. Les longues soirées ensoleillées, l'accès privilégié à la baignade, l'état d'esprit festif de la capitale, le respect des différences, la cohésion communautaire autour d'un même but : la réussite d'un événement apprécié et ancré dans la dynamique ténoise.
Ces visiteurs accueillis sont par la suite, certainement les meilleurs ambassadeurs de la renommée du festival Folk On The Rocks. Les artistes continuent leurs tournées, souvent vers l'Ouest, et parsèment le pays de cette énergie nordique qui les a poussées pendant ces trois jours de célébrations.
C'est vraiment le temps, pour la communauté de Yellowknife de se montrer sous son meilleur.
Finalement, si le site à l'extrémité de la ville est très occupé, les visiteurs profitent également du centre-ville, des restaurants et de l’espace public.
C'est la même chose pour chaque festival aux TNO : le Hay Days de Hay River, le Great Northern Art Festival d'Inuvik, l'Open Sky de Fort Simpson, le Paddle Fest de Fort Smith... C'est le moment où les collectivités décident de recevoir les visiteurs et de leur montrer le meilleur. Les Territoires s’ouvrent et laissent tout le monde vivre leurs aventures.
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.