Commission scolaire francophone des TNO : La construction du, ou des, gymnase(s)?

09 février 2017
Plan du gymnase souhaité par l'école Allain St-Cyr. (Courtoisie)

Plan du gymnase souhaité par l'école Allain St-Cyr. (Courtoisie)


Les négociations sont toujours en cours entre le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et Patrimoine canadien, concernant l’ampleur que pourrait prendre le projet du gymnase de l’École Allain St-Cyr.

L’appel d’offres pour la construction est tout de même en cours, et ce jusqu’à la fin du mois de mars. « On nous a dit que le contrat serait attribué au gagnant d’ici la fin mars [...] Au mois d’avril, il y aura la création d’un comité de construction pour vérifier les derniers détails. [Le GTNO] a dit que les travaux commenceraient avant le mois de juin. Le dynamitage ce serait évidemment après que les jeunes aient terminé l’école, donc fin juin, mais c’est possible qu’ils commencent plus tôt pour défricher le terrain et de choses comme ça », explique le président de la CSFTNO Simon Cloutier.


 Le dossier de la construction d’un gymnase du côté de l’école Boréale de Hay River devient de plus en plus palpable. « Ça ne fait encore aucun bon sens qu’en 2017, une école n’ait pas accès à un gymnase, de dire M. Cloutier.

À Hay River les ententes de partage ça va mieux, mieux qu'avant, mais c’est encore loin d’être parfait. Les jeunes de notre école devraient avoir accès à un gymnase en tout temps, c’est incompréhensible qu’on soit obligé d’aller dans une autre école pour pouvoir utiliser leurs installations. On a eu des rencontres téléphoniques avec Patrimoine canadien et ils nous ont eux-mêmes posé la question : sur une période de 5 ans, voyez-vous d’autres projets d’immobilisation ? On a immédiatement répondu oui. On va travailler du mieux qu’on peut avec le ministère de l’Éducation pour pousser l’agrandissement d’un gymnase. Ce serait bon pour la ville, ce serait bon pour la communauté, ce serait bon pour les deux conseils scolaires, ce serait bon pour tout le monde. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.