La colonne du 8 décembre 2017

07 décembre 2017

 

Route permanente
Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a publié sa demande de propositions pour la construction de la route toutes saisons des Tli?cho. Les trois entrepreneurs retenus au terme du récent processus de demande de qualification seront invités à soumettre leurs propositions. Il s’agit d’Aurora Access Partners, de NAE Transportation Partners et de North Star Infrastructure. Dans le cadre de ce processus, les propositions techniques doivent être reçues le 9 août 2018, et les propositions financières, le 29 août 2018. Le projet de route toutes saisons des Tli?cho fait actuellement l’objet d’une évaluation environnementale par le Conseil d’examen des répercussions environnementales de la vallée du Mackenzie.

Incendie
10 h 3838 le 3 décembre, la division des incendies de la Ville de Yellowknife s’est rendue au 174 Jeske Crescent pour éteindre un bâtiment en feu. Celui qui a appelé les secours a affirmé que le dessous de la maison était envahi par les flammes et que tous les occupants et les animaux avaient été évacués. Au total, cinq véhicules et 15 pompiers ont combattu cet incendie, qui a été causé par un radiateur placé sous la maison afin de réchauffer les tuyaux.


Prix Inspiration Arctique
Les Comités régionaux pour les Prix Inspiration Arctique annonceront les 10 récipiendaires le 31 janvier prochain, lors d’une cérémonie à Ottawa. Deux projets ténois sont inscrits dans la catégorie où un budget d’un million de dollars est disponible. Le premier est dirigé par Nicole Redvers et vise à appuyer, par une éducation culturelle autochtone et des interventions de médecine traditionnelle, les Autochtones à risque de suicide ou d’incarcération dans les espacesemi-urbainsns de Yellowknife. Le second projet est porté par Jackie Milne et le Northern Farm Training Institute. Son objectif est de résoudre le problème d’insécurité dans le Nord en renforçant les capacités des producteurs à partager leur savoir sur la nourriture sauvage et la production de légumes et de viandes domestiques.

La santé des sans-abris
Santé Canada investi 200 000 $ au moyen du Fonds d’intégration des services de santé (FISS) à l’appui du programme de travail sur le terrain de Yellowknife. Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest vers 56 000 $ provenant de ce même FISS. Il s’agit d’un financement ponctuel pour l’année civile 2018.
Ce programme offre du transport sécuritaire vers différents endroits (ex. refuges pour sans-abri, foyers, fournisseurs de services de santé) aux personnes vulnérables de Yellowknife qui ont des problèmes de santé mentale ou de dépendance et qui peuvent aussi se retrouver sans abri. Il contribue aussi à combler les besoins de santé immédiats des personnes touchées en leur offrant de l’eau, de la nourriture et des premiers soins.

 

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.