La colonne du 3 mars 2017

Riche diversité botanique

Les botanistes du Musée canadien de la nature ont recensé 300 espèces de plantes vasculaires sur un territoire de 1200 km2 le long du fleuve Coppermine au Nunavut. On remarque une hausse de 36 % du nombre d’espèces par rapport aux 190 espèces précédemment observées dans cette région par des naturalistes et des explorateurs au cours des 200 dernières années. « Ces résultats montrent qu’il reste encore beaucoup à apprendre sur la diversité végétale dans l’Arctique et illustrent ce que peuvent accomplir des scientifiques rompus à la systématique des plantes quand ils vont sur le terrain pour réaliser une recension exhaustive », explique Jeff Saarela, Ph. D., botaniste du Musée. Parmi les deux espèces nouvelles au Nunavut figurent : la ciboulette (Allium schoenoprasum) et le bouleau fontinal (Betula occidentalis).


Amélioration des logements dans la région désignée des Inuvialuit

La ministre responsable de la Société d’habitation des Territoires du Nord-Ouest (SHTNO) et de la Lutte contre l’itinérance, Caroline Cochrane, et le président et directeur général de la Société régionale inuvialuite (SRI), Duane Ningaqsiq Smith, ont signé un protocole d’entente pour travailler en partenariat au renouvellement des logements sociaux dans les collectivités de la région désignée des Inuvialuit. Au moyen des fonds prévus dans le budget fédéral de 2016, la SRI ba^tira des logements sociaux sécuritaires et abordables sur des lots appartenant à la SHTNO, à qui ces logements seront concédés une fois leur construction achevée. Ces nouvelles unités de logement remplaceront les éléments âgés et vieillissants du parc de logements sociaux. Cet investissement permettra d’améliorer l’état général des logements sociaux, de créer davantage d’espaces habitables pour lutter contre l’itinérance et d’aider à répondre aux besoins de logement dans les collectivités nordiques et inuites. L’entreprise inuvialuite Nappaq a obtenu le contrat pour la construction de ces logements, s’est engagée à employer les locaux et à accroître les capacités au sein des collectivités de la SRI.


Eau potable plus fiable à Inuvik
Le gouvernement du Canada et celui des Territoires du Nord-Ouest ainsi que la Ville d’Inuvik annoncent l’achèvement de la nouvelle station de traitement de l’eau. « L’achèvement de la station de traitement de l’eau est une grande réalisation pour la Ville d’Inuvik, car elle permettra de veiller à ce que la collectivité ait une source d’eau fiable pour les résidents pendant les 40 prochaines années. Même s’il s’agissait de l’un des plus grands projets d’infrastructure entrepris par la Ville, il s’agissait aussi du plus important investissement réalisé pour assurer un avenir stable à notre collectivité et améliorer la qualité de vie de nos résidents », a expliqué Jim McDonald, le maire de la ville. Inuvik apporte également des améliorations à son corridor de services publics. Ces travaux consistent à remplacer 540 mètres du système utilidor vieillissant ainsi que deux stations de pompage qui permettent d’acheminer l’eau dans toute la collectivité et d’éliminer les eaux usées.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Changer de ville
Sondage
L'Aquilone, 5 publications au féminin! Comment avez-vous réagi au changement de nom de L'Aquilon durant le mois de mars?

Voir tous les résultats des sondages