La colonne du 28 juillet 2017

27 juillet 2017

Réglementation du cannabis
Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) procède à des consultations jusqu’au 22 septembre concernant la réglementation du cannabis aux TNO. Le GTNO se dit disposé à respecter un échéancier serré pour consulter les résidents et concevoir, rédiger et adopter la législation. À la suite des consultations, le gouvernement élaborera des plans et développera la législation pour réglementer le cannabis. Pour participer au sondage en ligne : www.eia.gov.nt.ca/fr/legislation-sur-le-cannabis/engagement.

Améliorer les soins aux patients
Une entente entre le gouvernement du Canada, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et leurs partenaires a été signée avec le gouvernement tlicho pour fournir 24,9 millions de dollars et des contributions en nature afin d’établir une unité de soutien qui a pour objectif de soutenir la recherche et la formation en santé ancrées dans les cultures dénée, inuvialuite et métisse. Celles-ci pourraient ainsi mieux répondre aux besoins des patients, des communautés et des gouvernements en matière de renforcement des capacités, de création d’un système de santé culturellement adapté et d’amélioration de la santé.

Vues spectaculaires
L’Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY) est à la recherche de vues spectaculaires à filmer à partir du domicile des résidents de Yellowknife pour une projection qui aura lieu lors du concours de musique francophone Chant’Ouest. Les photos du lieu proposé peuvent être soumises via la page Facebook de l’AFCY.

Bioblitz
Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) organise une enquête sur les espèces sauvages, du 28 juillet au 12 août, dans les collectivités de Tuktoyaktuk, Inuvik, Norman Wells, Fort Simpson et Yellowknife. L’objectif est d’établir une base de données nationale sur les espèces sauvages accessibles à tous sur le site Web iNaturalist.ca; recueillir de nouvelles données scientifiques pour orienter les prochains efforts de conservation; célébrer le patrimoine naturel, les espèces sauvages et la biodiversité du Canada, ainsi que l’amour de la nature; encourager des Canadiens de tous âges à devenir des citoyens scientifiques amateurs. Sous le nom BioBlitz, l’événement réunira scientifiques et membres du public pendant une période déterminée pour identifier autant d’espèces que possible dans un endroit désigné. Plus de détails : www.enr.gov.nt.ca

Dossier métis du Slave Nord
À la suite de la requête de révision judiciaire présentée à la cour fédérale en juin dernier, le président de l’Alliance métisse du Slave Nord, Bill Enge, a rencontré le sous-ministre adjoint principal du ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada, Joe Wild, le 6 juillet 2017. La rencontre a concerné les résultats du rapport de Tom Isaac, A path to reconciliation, plus particulièrement la recommandation 3 relative à l’Alliance métisse du Slave Nord. Tenu sous un engagement de confidentialité, Bill Enge n’a pas pu commenter davantage l’avancée des négociations. Aucune autre rencontre n’est prévue pour le moment. L’Alliance métisse du Slave Nord attend la décision de la cour fédérale du Canada quant à sa requête de révision judiciaire.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.