La colonne du 1er juin 2018

 Programme d’emploi pour les sans-abris
La Ville de Yellowknife, en partenariat avec la Yellowknife Women’s Society, a lancé un programme d’emploi pour les sans-abris appelé Common Ground. Le programme met l’accent sur le nettoyage des déchets au cœur du centre-ville tout en faisant de la formation et de la coordination pour les gens impliqués dans la rue. Il incorpore un apport de bienêtre et de culture à celles qui subissent l’itinérance et la marginalisation.

Investissement dans l’Arctique canadien
Le Collège Aurora recevra un montant de 410 000 $ sur cinq ans pour la recherche visant à répertorier et restaurer des zones clés d’écosystèmes côtiers dans le Nord du Canada. Il s’agit particulièrement d’étudier les effets de l’effondrement des terres dû au dégel du pergélisol sur les eaux littorales de la mer de Beaufort, près de Tuktoyaktuk. Les chercheurs doivent collaborer étroitement avec les résidents de Tuktoyaktuk et le Comité des chasseurs et des trappeurs de Tuktoyaktuk, lequel continue à jouer un rôle essentiel pour la conception de l’étude.

Temple de la renommée de l’éducation
Le directeur des programmes d’enseignement en français de la commission scolaire YK 1, Jean-Marie Mariez, fait partie des lauréats de 2018 du Temple de la renommée de l’éducation aux TNO. À ses côtés, Chris Gilmour et Bella Kay (Inuvik), Brian Jaffray (Fort Simpson), Lois Lafferty (Fort Smith), Gérard Landry (Yellowknife) et Rosa Mantla (Behchoko?`). Ils ont été intronisés lors d’une cérémonie à l’Assemblée législative le 30 mai.

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages