La colonne du 16 juin 2017

Journée des Autochtones ?
Le 21 juin, les célébrations de la Journée des Autochtones se dérouleront au parc Somba K’e, à Yellowknife. Artisans, vendeurs et ressources communautaires seront sur le site dès 10 h 30. À 11 h, une danse ronde officialisera l’ouverture, et de 12 h 30 à 16 h, un dîner communautaire de poisson frit sera offert gratuitement, accompagné de performances culturelles et musicales jusqu’à 17 h. Un concert sera offert en soirée. Pour plus de détails, visitez le aboriginaldaylive.ca/fr/yellowknife/horaire.


Ambassadrice du français des TNO choisie par Français pour l’avenir
L’organisation Français pour l’avenir a choisi Sonali Sivakumar, étudiante de 10e année de l’École Sir John Franklin, comme ambassadrice des Territoire du Nord-Ouest pour son Forum National des Jeunes Ambassadeurs. La 14e édition du forum aura lieu à Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard. Les participants se réuniront pour une semaine d’activités et d’ateliers pour bâtir leurs compétences en leadership, communication et gestion d’événements, dans le but de devenir de jeunes ambassadeurs de la langue française.


Outil pédagogique autochtone pour les 150 ans du Canada
Le projet Atlas des peuples autochtones du Canada est un outil pédagogique développé pour mettre en valeur l’histoire des Premières Nations du Canada. La Société géographique royale du Canada travaillera en partenariat avec Indspire, l’Inuit Tapiriit Kanatami, le Ralliement national des Métis, l’Assemblée des Premières Nations et le Centre national pour la vérité et réconciliation pour la création de l’Atlas. Celui-ci sera entièrement bilingue et accessible dans divers formats, dont une version interactive en ligne et une application pour les classes. Des guides pédagogiques, des plans de leçons et des numéros de Canadian Geographic et de Géographica permettront aussi d’intégrer le contenu de l’atlas aux programmes scolaires.


Gho Bah/Goomba
Le Gho Bah/Gombaa se tiendra le samedi 17 juin au NACC. Signifiant « la première lueur de l’aurore », ce concert se veut une sensibilisation à la diversité culturelle et à la résilience des peuples dénés, inuvialuit et métis du Nord. Le spectacle abordera également l’histoire des écoles résidentielles et comment ces peuples ont persévéré afin de devenir les nations fortes qu’elles sont aujourd’hui. Leela Gilday sera sur scène pour l'occasion.


Bonification du financement de Jeunesse Canada
La ministre de Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a annoncé un appui financier de 2 millions de dollars sur deux ans au programme Canada Jeunesse pour créer 280 emplois. L’objectif est que des jeunes Canadiens puissent acquérir des compétences importantes à leur carrière tout en améliorant leurs aptitudes dans leur seconde langue officielle.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.