art et cultures : La Mosaïque ténoise

06 avril 2017
René Fumoleau. (crédit photo : Nicolas Servel)

René Fumoleau. (crédit photo : Nicolas Servel)

Le 1er avril, l'oeuvre qui regroupe des centaines de portraits de la francophonie ténoise a été dévoilée au Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles.


Deux photographes, Adrien Barrieau et Nicolas Servel, ont accumulé des clichés au sein de la communauté depuis le mois de septembre 2016. Après sélection, Adrien Barrieau a agencé ces portraits en une mosaïque ayant pour fond une photo dynamique de Steve Schwarz.

La toile est maintenant exposée à l’Association franco-culturelle de Yellowknife, qui a mis en œuvre ce projet de reconnaissance de la francophonie nordique. Des casse-têtes de la Mosaïque sont désormais disponibles ainsi que les portraits individuels. Voici une sélection des deux photographes avec leurs explications :


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.