Poissentone : LISA LEBLANC - Why you wanna leave, runaway queen?

 Au Canada, très peu d’artistes peuvent se targuer d’avoir créé un engouement pour la musique de leur province natale et d’avoir ouvert toute grande la porte aux artistes de la place, autant chez les francos que chez les anglos. En fait, il n’y en a peut-être qu’une seule : Lisa Leblanc.


Depuis son arrivée sur la scène musicale canadienne, Lisa Leblanc s’est imposée comme la reine du folk sale, une Acadienne bilingue et fière qui manie le banjo comme une déjantée, qui aime la vie même si des fois c’t’un peu d’la marde et qui peut audacieusement et sans aucune gêne reprendre un classique hard rock en version bluegrass full banjo speedé.


Lisa Leblanc est née à Rosaireville, une pinouche sur la carte du Nouveau-Brunswick où s’entasse une prodigieuse cinquantaine de population. Elle commence à écrire ses premières chansons en 2004. En 2010, elle participe au 42e Festival international de la chanson de Granby, où elle remporte le premier prix. En mars 2012, elle sort son premier album qui se ramasse presto au top des ventes iTunes Canada (tsé la toune Aujourd’hui, ma vie c’est d’la marde ?).
En novembre 2014, la belle Acadienne sort Highways, Heartaches and Time Well Wasted, un mini-album en anglais inspiré d’un road trip classique aux États-Unis : Nashville, Memphis, New Orleans, Las Vegas, Austin, San Francisco.
Septembre 2016, Leblanc lance son troisième album, l’excellent Why You Wanna Leave, Runaway Queen? qui lui permet de se ramasser sur la liste courte du Prix Polaris : « Je pensais que j’étais dans un top 25, au début, et je capotais. Quand on m’a dit que je faisais erreur, que c’était un top 10, j’ai freaké out! ». Sur ce troisième disque, la chanteuse s’est entourée de collaborateurs talentueux comme Mico Roy à la guitare (Les Hôtesses d’Hilaire) et le chanteur Sam Roberts.


Le succès que connait Lisa Leblanc au Canada lui a permis d’aller se faire voir ailleurs, notamment en Europe où l’artiste assure la première partie d’autres artistes, un exercice auquel elle ne s’est pas livrée depuis quelques années. « C’est vraiment l’fun, mais on n’en fait jamais. J’ai toujours aimé ça, cette espèce de sentiment de recommencer à zéro. C’est un beau défi. »


Le succès de Lisa Leblanc au Canada et en Europe a aussi eu des répercussions chez d’autres artistes acadiens qui sont soudainement devenus aussi en demande que des petites brioches chaudes. Les Hay Babies, Les Hôtesses d’Hilaire, Menoncle Jason et plusieurs autres ont su profiter de la brèche béante créée par Leblanc pour s’y faufiler.

 

Lisa Leblanc qui campe entre 3W
lisaleblanc.ca/fr/
lisaleblanc.bandcamp.com
radiotaiga.com


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages