Nouvelle recrue : L’été s’annonce philosophique pour Radio Taïga

Nicolas Pouliot dans les studios de CIVR 103,5 FM Radio Taïga (Crédit photo : Nicolas Servel)

Nicolas Pouliot dans les studios de CIVR 103,5 FM Radio Taïga (Crédit photo : Nicolas Servel)

Nicolas Pouliot se joint à l’équipe de Radio Taïga pour l’été. Son poste : assistant de coordination radio.

Étudiant en philosophie à l’Université Laval à Québec, Nicolas Pouliot est aussi impliqué à titre de président pour l’Association générale des étudiants et étudiantes prégradué(e)s en philosophie et a été journaliste pour le journal étudiant Impact Campus.

Il prend une pause du campus pour l’été pour intégrer les studios de Radio Taïga.

« J’ai toujours eu un intérêt pour tout ce qui est communication, même si je n’étudiais pas là-dedans, explique la nouvelle recrue. Je me suis toujours dit que ce serait le fun de développer ce côté-là.»

Il a aussi participé à la coordination de la revue étudiante Le Banquet qui fait la promotion des textes et réflexions philosophiques écrits par les étudiants de l’Université Laval. Il aimerait s’impliquer à la radio universitaire à la prochaine session.

Parmi les sujets qui l’intéressent aux Territoires du Nord-Ouest, il nomme la question de la diversité culturelle. À première vue, il est surpris d’apercevoir la richesse de cette diversité dans une ville comme celle de Yellowknife, où une petite population coexiste.

La réalité autochtone est aussi un aspect sur lequel il aimerait en apprendre davantage. Il souhaite analyser l’application de la Commission de vérité et réconciliation aux TNO. Une couverture portant sur la scène musicale et sur les projets communautaires fait aussi partie de ses projets d’été.

Pêché mignon : le plein air
Le nouveau bras droit de Nicolas Servel est aussi amateur de grands espaces.

« Mon père est chasseur, j’ai vécu dans une famille de chasseurs, pêcheurs, trappeurs […] J’ai toujours adoré la nature. Ici, c’est un autre niveau si on veut. Au Québec, oui c’est populaire, mais on n’a pas un rapport aussi proche avec la nature. C’est vu comme un loisir, tu t’en vas là… mais ici tu vis là-dedans. C’est une autre façon de voir ça. T’appréhendes pas ça comme étant quelque chose d’extérieur à toi, tu fais vraiment partie de la nature. Ça va être intéressant d’observer tout ça. »

Dernière chose à savoir sur Nicolas : c’est le genre à être prêt à faire n’importe quoi. Peu importe la proposition, il dit: « j’embarque »!
 


Tous les commentaires (1)

Écrit par Anonyme, 16 juin 2017, 20 h 22
Bon succès à Nicolas! J'espère que tu vivras des expériences enrichissantes et que tu auras du plaisir! Bon été!
Laissez nous vos commentaires
Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.