Poissento : GEOFFROY - Coastline

Le 14 janvier dernier, Geoffroy annonçait sur sa page Facebook qu’il travaillait sur de nouvelles chansons. C’est sans détour l’une des meilleures nouvelles que j’ai lues dernièrement.


Geoffroy est un auteur-compositeur-interprète montréalais qui offre un électro-pop de qualité mondiale passé aux synthétiseurs. Bohême, nomade et aventurier, Geoffroy a passé une partie de sa vingtaine à se promener autour du monde pour épancher sa soif de voyage. Le dude est même diplômé d’une université d’Espagne, où il a fait une maîtrise en industrie de la musique et du divertissement. C’est pas une cloche...


En novembre 2015, Geoffroy lançait Soaked in Gold. Ce premier EP a connu un succès rapide qui a pris l’artiste par surprise. La chanson «  You Say  » a d’ailleurs réussi à s’immiscer dans la compilation Sound of Summer du Elle Magazine, distribuée à l’échelle mondiale.


En mars 2017, Geoffroy lançait Coastline, son 1er album complet sur lequel paraissent les deux bombes nucléaires «  Coasltine  » et «  Sleeping on my own  ». Sans l’ombre d’un doute, l’album est un des plus gros coups de cœur musicaux que j’ai eu ces dernières années.

Genre massif, le coup de cœur...
Coastline, c’est d’abord un truc musical sur lequel les paroles se prennent pour un instrument à part entière. Un puissant mélange de percussions, de claviers, d’instruments à vent et de voix. «  Je porte beaucoup d’importance à la sonorité des paroles et à combien de syllabes peuvent aller dans tel petit bout de musique.  » Coastline est un ensemble downtempo et chill aux saveurs trip-hop qui fait rêver de sac à dos et de pays lointains. «  J’ai beaucoup voyagé dans ma vie, explique Geoffroy, et je pense que ça ressort naturellement à travers ma musique.  » Pis d’aplomb! L’album donne grande soif d’évasion et de liberté.


Parlant d’évasion et de liberté, je vous mets au défi de regarder les vidéos que l’artiste a tournés pour « Coastline » et surtout « Sleeping on my own » sans rêver d’ailleurs. Et tout récemment, Geoffroy a fait paraître une troisième vidéo, cette fois pour la chanson « Raised by wolves », dans laquelle on suit la vie du légendaire meneur de chiens de traîneau unijambiste Harry Okpik de Quaqtaq, au Nunavik.


Bien que Coastline ait été nommé sur la longue liste du Prix de musique Polaris 2016, Geoffroy commence à peine à se faire connaître au Canada. À l’international, l’artiste montréalais a donné des spectacles en Europe et à Los Angeles en plus d’avoir passé le cap du 4 millions d’écoute sur Spotify et d’avoir été nommé nouvel artiste préféré d’Apple Music.


Parole de Poissento : sacrez-vous l’album Coastline de Geoffroy dans les tympans. Vous allez pas le regretter!


Geoffroy sur la grande batince de toile mondiale :
geoffroymusic.bandcamp.com
youtube.com/user/geoffroysauve
Radiotaiga.com


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages