Francophonie : Des adolescents francophones chanceux!

Des participantes au concours d'art oratoire 2017 à Yellowknife. (Crédit photo : Nicolas Servel)

Des participantes au concours d'art oratoire 2017 à Yellowknife. (Crédit photo : Nicolas Servel)

 

À Yellowknife, la communauté francophone est dynamique et pleine de vie. Beaucoup de belles occasions sont offertes, particulièrement aux adolescents. Voici quelques expériences splendides si vous êtes adolescent francophone.

 

Le Concours d’art oratoire organisé par l’association Canadian Parents For French se tient chaque année pour les élèves de la septième à la douzième année

. Environ 100 000 élèves canadiens y participent annuellement. Dans ce concours, l’étudiant écrit un texte sur un sujet de son choix, et le mémorise pour le réciter devant la classe, puis au niveau territorial/provincial et national. Ce concours est très bénéfique. Il permet d’approfondir ses compétences de français et d’art oratoire, ainsi que d’approfondir un sujet intéressant.

De plus, il donne l’occasion de parler français à l’extérieur de l’école! Si vous êtes en onzième ou en douzième année, vous pouvez vous rendre jusqu’au niveau national, et avoir la chance de gagner des bourses. Surtout, vous ressentirez un merveilleux sentiment de réussite après la présentation de votre texte devant la foule!

Dictée PGL

La Dictée PGL tient une dictée annuelle depuis sa création en 1991. Créée par la Fondation Paul-Gérin Lajoie, la Dictée PGL encourage les jeunes à apprendre davantage sur les problèmes du monde à travers le thème de la dictée (par exemple, la préservation de l’environnement, l’eau potable, la pauvreté…) et à enrichir leur vocabulaire. Il permet aussi aux jeunes écoliers d’améliorer leurs aptitudes en français. La dictée se fait en différents niveaux : niveau école, niveau régional et la grande finale nationale/internationale. Les élèves de la cinquième et de la sixième année peuvent participer à la grande finale internationale, et les élèves de la septième et de la huitième année peuvent participer à la grande finale nationale, où ils peuvent gagner des bourses et divers prix. En plus d’être amusante, la Dictée PGL est une bonne expérience d’apprentissage.


Jeux de la francophonie
Tous les trois ans ont lieu les Jeux de la francophonie canadienne. C’est une grande compétition qui regroupe des délégations francophones de tous les territoires et provinces au Canada. Ce concours s’adresse à tous les jeunes adolescents francophones de 14 à 18 ans. Il y a trois volets de participation : les arts, le leadership, et les sports. Les jeux sont une expérience très amusante. Ils permettent de rencontrer de jeunes francophones provenant de partout au pays, de créer de nouveaux liens avec des participants, de partager des souvenirs, d’afficher sa fierté francophone et, bien sûr, de démontrer ses talents en français! Les jeux sont aussi une bonne expérience de voyage. Durant l’été 2017, l’équipe des TNO s’est envolée pour Moncton, au Nouveau-Brunswick, pour participer à la septième édition des jeux. Ce fut une expérience incroyable. De plus, c’était la plus grande délégation des TNO dans l’histoire des jeux, avec 45 jeunes participants et 12 accompagnateurs! Cette expérience n’aurait pas pu être possible sans l’immense collaboration de Jeunesse TNO et du chef de mission, Alexandre Assabgui.

Il y a de plus en plus d’occasions offertes aux adolescents francophones. La participation à ces activités est importante pour démontrer la fierté francophone. Jeunesse TNO tient un grand rôle pour les jeunes Franco-Ténois en rendant plein de belles activités possibles. Ensemble, saisissons ces opportunités!


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages