Dans les pages : Découvrir les Nords…

Alison McCreesh présente Norths, un carnet de voyage circumpolaire raconté à travers plus de 180 cartes postales originales. (Crédit photo : Nicolas Servel)

Alison McCreesh présente Norths, un carnet de voyage circumpolaire raconté à travers plus de 180 cartes postales originales. (Crédit photo : Nicolas Servel)

Alison McCreesh présente Norths: Two Suitcases and a Stroller around the Circumpolar World,
un carnet de voyage circumpolaire raconté à travers plus de 180 cartes postales écrites et illustrées sur la route.
L’artiste multi-disciplinaire investit un espace à l’étage inférieur du Centre Square Mall, et y dévoilera ses travaux du vendredi 16 au dimanche 18 mars.

… Une carte postale à la fois.

L’arrivée d’un enfant au sein d’une famille amène généralement un désir de s’établir, de se poser et de bâtir un avenir stable. Pour Alison McCreesh et son partenaire Patrice Tremblay, c’est la folie des grandeurs qui s’est fait sentir, et l’appel à découvrir les « Nords » qui a pris le dessus. En octobre 2016, alors que Riel, leur premier enfant, n’avait que 18 mois, ils ont entamé un périple de six mois, au nord du 60e parallèle dans six des huit nations circumpolaires. Grâce à une combinaison de résidences d’artistes étendues ou elle y présentait aussi bien des travaux existants que des créations faites sur place et de trajets en train ou en avion, ils ont notamment visité la Finlande, la Suède, la Norvège, la Russie, le Groenland et l’Islande.


Avant le départ, Alison McCreesh a eu la bonne idée de vendre des cartes postales pour aider au financement de ce grand voyage et de se pousser à la création quotidienne, au rythme des aventures et des découvertes de la petite famille.
Victime de son succès, l’artiste a donc rempli son calendrier de commandes pour les six mois du périple. Le livre en est une compilation, une manière originale et créative de raconter un tel voyage.

Un voyage ambitieux
Un tel périple a nécessité une grande préparation afin de coordonner lieux et dates des résidences, logements, transports et autres demandes de financement — des subventions des Conseils des Arts du Canada et des TNO notamment — et une organisation constante pendant le voyage pour bien maîtriser tous les paramètres d’une logistique importante, en plus de la réalisation de toutes les promesses faites auprès des bailleurs de fonds, des résidences artistiques et des destinataires des cartes postales.


« J’étais beaucoup prise dans mes projets, peut-être trop, même, pour profiter pleinement de moments et de rencontres spontanées, c’est une leçon que je tire de ce voyage, d’un point de vue familial, je pense que Patrice a trouvé ça difficile, mais c’est un excellent papa et il a su user de créativité pour tuer le temps avec Riel, pour qui c’était beaucoup plus facile de se faire balader », raconte l’artiste.

Plus d’un crayon dans sa trousse
Alison McCreesh collectionne les projets et ne peut s’empêcher de créer, d’écrire et d’illustrer que ce soit sur papier, sur textile ou sur des supports digitaux.


Radio-Canada, en association avec Tiguidou, maison d’édition francophone basée à Vancouver, a récemment publié une bande dessinée numérique et interactive dans laquelle les lecteurs incarnent les personnages principaux.
Ils sont trois et ont des profils très différents, mais leur parcours les mènera tous à vivre Dehors. L’ouvrage incite à la réflexion et vise à instruire le public quant aux mécanismes sociétaux qui poussent à l’itinérance.
La BD Dehors accompagne la série documentaire télévisée Les Canadiens errants, qui sera diffusée vers la fin du mois de mars.


En attendant cela, le livre Nords : Deux valises et une poussette autour du monde circumpolaire a été nommé l’une des « 12 bandes dessinées à surveiller dans la première moitié de 2018 » par CBC Books, et son précédent roman graphique, Ramshackle, a remporté le prix NorthWords en 2016.


Il fait l’objet d’un vernissage, le vendredi 16 mars à 17 h au Centre Square Mall de Yellowknife, et d’une exposition jusqu’au dimanche 18 mars.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages