Collecte de fonds : Chair de poulette

Les Poulettes du soleil ne reculent devant rien, qu’on se le dise?! 
Margaret Cimon, Courtney Baker et Amandine Galiussi le prouvent ici. 
Hors champ : Geneviève Potvin. (Crédit photo : Denis Lord)

Les Poulettes du soleil ne reculent devant rien, qu’on se le dise?! Margaret Cimon, Courtney Baker et Amandine Galiussi le prouvent ici. Hors champ : Geneviève Potvin. (Crédit photo : Denis Lord)

20 000 $ ont été récoltés par Olympiques spéciaux TNO au terme d’une 10e plongée polaire annuelle réussie, le samedi 12 mai, sur la rive du lac Long.
 

Il faisait froid cette journée-là, mais cela n’a pas empêché les 54 braves participants, répartis dans une douzaine d’équipes, de se jeter dans une eau glaciale pour la bonne cause.


« Nous avons eu une belle participation cette année, se félicite Lynn Elkin, administratrice de l’organisme Olympiques spéciaux TNO. Nous sommes satisfaits des retombées », a-t-elle ajouté.


Olympiques spéciaux est un organisme caritatif international qui se consacre à l’entrainement sportif et à la compétition pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Les athlètes des Jeux olympiques spéciaux atteignent plus que de simples compétences sportives grâce à leur participation ; ils développent également des aptitudes sociales, apprennent à développer l’esprit sportif et la camaraderie, et gagnent leur indépendance dans la vie de tous les jours.


Le chapitre des TNO a démarré en 1989 avec quatre athlètes en quilles. Aujourd’hui, 45 athlètes pratiquent la natation, les quilles, le patinage de vitesse, la gymnastique rythmique et le patinage artistique, ou encore l’athlétisme, le golf et la randonnée en raquette, grâce à des programmes offerts pour les personnes de 3 à 70 ans, et plus.
Parmi eux, cinq quilleurs sont présentement en compétition à l’Île-du-Prince-Édouard, à l’occasion des Championnats de quilles d’Olympiques spéciaux Canada 2018, qui ont débuté le 16 mai et se déroulent jusqu’au 20 mai. Deux nageurs iront par ailleurs concourir pour les jeux spéciaux d’été à partir du 31 juillet, à Antigonish en Nouvelle-Écosse.
Lynn Elkin tient toutefois à préciser que les fonds amassés lors de la plongée polaire sont utilisés localement afin d’assurer la tenue des programmes et de faciliter le travail d’une cinquantaine d’entraineurs bénévoles tout au long de l’année.


Cette dernière remercie par ailleurs l'organisme Course au flambeau des agents de la paix, qui apporte un soutien important pour la bonne tenue de l’évènement, et bien sûr, les équipes de plongeurs et les plongeurs individuels qui se font commanditer pour se jeter à l’eau.


En l’honneur de notre amie Lee-Anne, un collectif de 12 personnes, a permis de collecter plus de la moitié des fonds cette année, amassant près de 11 000  $. Un bel hommage rendu à Lee-Anne Tomkins, décédée en janvier dernier, qui était elle-même une « plongeuse polaire » aguerrie.


Elles n’ont pas obtenu d’aussi bons résultats sur le plan pécuniaire, mais plusieurs équipes francophones étaient aussi de la trempette, notamment Smells like team spirit, menée par Maxime Carpentier, International force de Mariia Souchko et Les poulettes du soleil, l’équipe d’éducatrices en petite enfance de la Garderie Plein Soleil, qui n’ont pas hésité à mouiller leur plumage pour récolter des fonds.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages