La fiche santé : À qui s’adresser en santé mentale?

23 février 2017

Aux Territoires, une personne qui souhaite avoir accès à un service spécialisé en santé mentale peut communiquer avec des conseillers du Programme de counseling communautaire (PCC) des TNO.

Ceux-ci sont en mesure d’aider les résidents ténois ou de les aiguiller vers d’autres services. Il s’agit d’un programme gratuit pour les enfants, les jeunes et les adultes. Le numéro du conseiller communautaire de chaque région est indiqué sur le site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), dans la section Nous joindre — autres coordonnées.

Pour les personnes qui souhaitent consulter, le bureau du ministère affirme que l’offre de services en français fluctue : « Dans le cas où aucun professionnel ne peut offrir les services en français dans cette collectivité, des mesures seraient effectuées afin d’accommoder la demande. Typiquement, la séance de counseling serait effectuée par téléphone ».

Ligne d’aide des TNO
Autrement, il existe la Ligne d’aide des TNO (1-800-661-0844); un service gratuit et confidentiel offert à tous les résidents des Territoires du Nord-Ouest.

Les accompagnateurs qui répondent à la ligne offrent : un soutien affectif dans les situations de crise et les situations non urgentes; l’aiguillage vers des services communautaires; la mobilisation des services de tiers (comme les hôpitaux) ; le soutien aux membres de la famille et aux amis concernés ainsi qu'un appel de suivi par un « accompagnateur » pour vérifier le moral de la personne.

Les répondants sont des conseillers spécialisés en santé mentale, en toxicomanie et en soutien de première ligne. Ils sont diplômés en travail social, psychologie et des domaines connexes, reçoivent une formation de 200 heures et détiennent une certification ASIST.


Les services sont disponibles en anglais et en français, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Le ministère de la Santé et des Services sociaux indique que comme tout service 24/7, la disponibilité du service en français pourrait ne pas être constante, selon les employés disponibles et en raison de congés maladie, de vacances ou de poste à pourvoir.

« [Le service existe] pour tous ceux, jeunes ou adultes, qui veulent apprendre plus sur un sujet en particulier relatif à la santé mentale ou au bien-être, qui désirent participer à un groupe de soutien téléphonique ou encore, qui souhaitent se prévaloir d’une autre option pour accéder à des soins de santé et de bien-être », relate la sous-ministre du ministère de la Santé et des Services sociaux, Patricia Kyle.

La page Facebook NWT Help Line — Ligne d’aide des TNO (www.facebook.com/NWTHelpLine) fournit de l’information sur les services offerts, des conseils sur la santé mentale et des renseignements sur les événements communautaires.

Les résidents des TNO peuvent également poser des questions à un accompagnateur de la Ligne d’aide des TNO en envoyant un message privé sur Facebook. Une personne en détresse devrait toutefois contacter directement la ligne d’aide ou les ressources de sa région.

En entrevue, Patricia Kyle mentionnait également l’importance du soutien informel, comme celui d'une personne de confiance (famille, ami, collègue).

Des groupes de soutien téléphonique sont en place (en anglais seulement) et offrent de l’aide concernant : suicide; dépression et anxiété; deuil et perte d’un être cher; soutien à la guérison; dépendances et toxicomanie. Pour plus de détails, visiter la page Facebook de la Ligne d'aide des TNO.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Changer de ville
Sondage
L'Aquilone, 5 publications au féminin! Comment avez-vous réagi au changement de nom de L'Aquilon durant le mois de mars?

Voir tous les résultats des sondages